Équipe Pibarot

Philippe Pibarot

Le Dr Philippe Pibarot dirige la Chaire de Recherche du Canada en Maladies Valvulaires Cardiaques à l’Institut Universitaire de Cardiologie et de Pneumologie de Québec et il est professeur titulaire à la Faculté de Médecine de l’Université Laval. Après avoir complété ses études de médecine vétérinaire en 1987 à l’Université Claude Bernard de Lyon en France, le Dr Pibarot a immigré au Québec où il a obtenu un diplôme de PhD dans le domaine des sciences cardiovasculaires à l’Université de Montréal en 1995. Il s’est joint à l’Hôpital Laval et l’Université Laval en 1998 où il a établi son laboratoire de recherche sur les maladies affectant les valves cardiaques.

Les projets de recherche menés par le Dr Pibarot et son équipe visent à élucider les mécanismes régissant les maladies valvulaires cardiaques et à de concevoir de nouvelles approches pharmacologiques, chirurgicales ou percutanées pour améliorer le traitement de ces maladies. En particulier, l’équipe du Dr Pibarot eu une contribution importante dans l’amélioration du diagnostic et du traitement de la sténose aortique à bas débit et bas gradient qui posent des défis importants. Leurs recherches à ce sujet ont influencé les guides de pratique. L’équipe du Dr Pibarot a aussi contribué largement à la validation et l’avancement des thérapies valvulaires par cathéter. L’IUCPQ est un des principaux centres d’excellence dans le monde sur cette technologie qui a révolutionné le traitement des maladies valvulaires.


Le Dr Pibarot dirige plusieurs projets de recherche de grande envergure impliquant plus de 100 hôpitaux et universités au Canada et dans d’autres pays. Ces projets sont financés par les Instituts de Recherche en Santé du Canada et par des contrats de recherche avec l’industrie. Le Dr Pibarot a publié plus de 650 articles scientifiques et présenté plus de 1000 conférences invitées dans de nombreux pays au cours de sa carrière.

La mission du laboratoire et les projets

La mission consiste en le développement de nouvelles approches pour l’amélioration du diagnostic, de la prévention et du traitement des maladies valvulaires cardiaques.

– Essai clinique PARTNER 2 –SAPIEN 3 qui vise à évaluer sur 1500 patients l’efficacité et la sécurité de la valve aortique percutanée SAPIEN 3 pour le traitement des patients avec sténose aortique sévère et risque chirurgical modéré à élevé. https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT01314313

– Essai clinique PARTNER 3 qui randomise les patients (1200 dans >60 centres) à bas risque chirurgical entre RVA chirurgical et RVA percutané au moyen de la valve SAPIEN 3. https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02675114

– EARLY-TAVR qui teste l’effet du moment (précoce versus à l’apparition des symptômes) du RVA par cathéter chez les patients (1000 dans >60 centres) asymptomatiques avec sténose aortique sévère. https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT03042104

– Essai clinique TAVR-UNLOAD qui vise à tester l’effet du remplacement valvulaire aortique (RVA) par cathéter chez 600 patients atteints de sténose modérée et d’insuffisance cardiaque systolique. https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02661451

– Essai clinique V-Wave qui vise à évaluer l’efficacité et la sécurité du dispositif implantable V-Wave qui crée un shunt restrictif gauche-droit dans le septum inter-auriculaire pour le traitement de l’insuffisance cardiaque gauche réfractaire au traitement médical. http://vwavemedical.com/

– Essai clinique BACE qui l’efficacité et la sécurité du dispositif implantable BACE (Cardiac Phoenix) qui crée un shunt restrictif gauche-droit dans le septum inter-auriculaire pour le traitement de l’insuffisance cardiaque gauche réfractaire au traitement médical. http://www.phoenixcardiac.com/bace-device/

FR