Jeremy Bernard Bsc

Étudiant à la maîtrise

Directeur : Dr Philippe Pibarot
Co-Directrice : Dre  Marie-Annick Clavel

Jérémy Bernard a effectué ses études collégiales au Cégep Limoilou en Sciences de la Nature pour ensuite orienter sa formation dans le domaine de la santé au Baccalauréat en Sciences Biomédicales à l’Université Laval. Après deux stages consécutifs dans les laboratoires des Drs Marie-Annick Clavel et Philippe Pibarot, il poursuit ses études à la maîtrise en Sciences Cliniques et Biomédicales.

Son projet de maîtrise s’intéresse à étudier les déterminants en cause dans la progression de la Régurgitation Mitrale Organique (RMO) et les prédicteurs du pronostic des patients atteints de cette maladie valvulaire dégénérative. Pour ce faire, il s’intéresse principalement aux paramètres de fonction cardiaque gauche et droit, mesurable par échocardiographie et par résonance magnétique. Les biomarqueurs sanguins d’altération cardiaque, la survenue d’anomalies du rythme et le fardeau/distribution de la fibrose myocardique chez ces patients, sont également des éléments sur lesquels il se penche pour répondre aux objectifs de sa maîtrise. Son projet s’intègre à l’étude PROGRAM, une étude prospective observationnelle multicentrique recrutant des patients avec RMO au moins légère sans antécédents cardiaques afin d’évaluer la progression de la maladie sur une longue période de temps. Cette étude a pour but principal de répondre à une grande controverse concernant le suivi clinique de ces patients et qui prend naissance essentiellement dans le choix thérapeutique à adopter chez ces patients avec RMO: chirurgie précoce de remplacement/réparation mitrale (RVM) ou suivi médical rapproché? Ce débat existe principalement dû à l’absence de facteurs démographiques, cliniques, métaboliques ou hémodynamiques actuellement disponibles qui nous renseigne de façon élective sur la progression de la RMO et le devenir de ces patients. Les données qui découleront de ce projet de maîtrise pourraient ainsi contribuer à établir une meilleure stratification du risque chez ces patients.

Contact: jeremy.bernard.2@ulaval.ca

-Publication-

FR